16, rue George
Croydon
29 décembre 1916

Monsieur,

Mon cher fils, le Sdt [Soldat] F.S. Routley E. Surrey Reg. [East Surrey Regiment], qui a récemment fait un séjour à votre hôpital, se trouve maintenant à Manchester, et je suis reconnaissant de dire qu'il se porte bien.
Nous l'avons vu à Noël et il vante tellement votre bonté et votre gentillesse envers lui que je ne peux m'empêcher d'exprimer la profonde gratitude que sa mère et moi-même éprouvons envers vous, pour votre compétence et vos soins.
Il est très important pour nous, qui avons été grandement éprouvés par la guerre — un cher fils tué à Gueudecourt en octobre —, de pouvoir penser que ce garçon se remettra complètement de ses blessures, et nous avons le sentiment que sans votre attention particulière, sa vie et son intégrité physiques n'auraient pas été sauvées. Il parle de vous avec le plus grand enthousiasme et considère les infirmières comme des anges tutélaires, une opinion que nous partageons de tout cœur et avec reconnaissance.
Je vous prie, Monsieur, d'accepter l'expression de mes sentiments distingués.
Eli Routley

Retour à la page